Le couteau japonais, du sabre à la cuisine

Le couteau japonais, du sabre à la cuisine

Le couteau japonais est, au niveau mondial, reconnu comme ayant une lame très belle, très dure, mais également très souple. Il est également extrêmement tranchant. Oui, cet ustensile est assez dangereux. Le couteau japonais fût auparavant utilisé comme arme.

Et, on peut le dire, ce fut une arme très efficace et très dangereuse. Les samouraï utilisaient le couteau japonais comme sabre et aussi le katana. Bien sur, cet instrument est toujours utilisé ainsi dans certaines régions du Japon, mais de nos jours, il est également utilisé dans la cuisine.

L’histoire du couteau japonais

Le couteau japonais vient de l’épée japonaise ainsi que du katana. Cela a bien évolué avec la culture du Japon. Par rapport aux pays occidentaux, le couteau japonais est devenu encore plus tranchant qu’auparavant. On peut même compter ce dernier comme étant l’arme la plus dangereuse du monde, et ce dans l’histoire.

Oui, nous pouvons affirmer que les forgerons du Japon sont devenus plus qu’experimentés, ils sont devenus des vrais experts sans égaux. Auparavant dans ces pays il y avait la guerre, c’est pour cela que ce couteau était utilisé en tant qu’arme. Mais quand c’est la paix, les gens se mettent donc à cuisiner. C’est ainsi qu’est né le couteau japonais, ustensile très utile à la cuisine, et possédant bien sûr une lame très tranchante.

Le couteau japonais dans le monde

C’est bien à l’échelle mondiale que le couteau japonais est reconnu. Tous les grands chefs qui sont étoilés dans le monde aiment utiliser le couteau japonais. Et il en existe de différentes sortes. Celui que l’on connaît le plus est sûrement le Santoku-bocho, qui est utilisé pour différents usages. Si c’est juste pour couper fruits et légumes, nous avons le Nakiri-bocho ainsi que le Usuba bocho. Pour les pâtes japonaises, nous trouvons l’Udon kiri et le Soba kiri.